Accueil » Blog » Chaudière » Vérifier la température de sa chaudière avec une sonde de température

Vérifier la température de sa chaudière avec une sonde de température

par | 9 Sep 2022 | Chaudière | 0 commentaires

La sonde de température chaudière est un capteur électronique qui mesure la température de l’eau dans une chaudière et envoie les données à un ordinateur via un câble USB.

Il existe plusieurs types de sondes de température chaudière : les sondes à résistance thermique, les sondes à fibre optique et les sondes à résistance électrique.

Principes de fonctionnement d’une sonde de température pour chaudière

Une sonde de température est un transmetteur qui permet de mesurer la température d’un fluide. Ce type de dispositif peut être installé sur différents types de chaudière ou sur un chauffe-eau.

La sonde de température a pour but de transmettre les données vers le système de régulation du chauffage.

Le transmetteur, qui se situe à l’intérieur du corps en acier inoxydable, va capter la température du liquide caloporteur pour la transmettre au système de régulation.

Lorsque la température demandée est atteinte, le système va déclencher l’ouverture des vannes et faire circuler le liquide caloporteur dans le circuit primaire de la chaudière.

Utilisation d’une sonde de température pour chaudière

L’installation d’un capteur de température est une solution qui permet de réaliser des économies sur la facture de chauffage.

Il est possible d’installer un capteur de température pour chaudière, mais il faut savoir qu’il existe différents types de sondes et que chaque modèle correspond à un type de chaudière. Si vous souhaitez faire installer un capteur de température pour chaudière, il est important que vous choisissiez le bon type de capteur et que celui-ci soit installé au bon endroit. En effet, le capteur doit être installé :

  • Au niveau du corps (par exemple au milieu du conduit)
  • Au niveau du radiateur (pour une meilleure efficacité)

Avantages d’une sonde de température pour chaudière

La sonde de température pour chaudière permet d’optimiser la combustion et donc de réduire les rejets polluants. Elle assure également une meilleure gestion du démarrage et de l’arrêt de la chaudière. En pratique, elle ne modifie pas le fonctionnement du brûleur ni sa puissance, qui reste constante. Cependant, elle permet d’augmenter la durée de vie des installations en garantissant un rendement optimal.

La sonde de température pour chaudière peut être installée sur différents types d’installations, qu’elles soient à condensation ou non :

  • Chaudières au sol
  • Chaudières murales
  • Chaudières à ventouse

Inconvénients d’une sonde de température pour chaudière

Le capteur de température chaudière est un outil de sécurité qui est installé dans une chaudière.

Un capteur de température pour chaudière peut être à l’origine d’une défaillance du système de chauffage. Si la pièce où il se situe n’est pas correctement isolée, que cette pièce n’est pas suffisamment aérée, ou encore qu’elle ne fait pas l’objet d’un entretien régulier.

Lorsque le capteur est trop proche des sources de chaleur (radiateurs), cela peut augmenter la température interne du réservoir et créer un risque important d’incendie.

Comment tester une sonde de température pour chaudière ?

Pour savoir si une sonde de température est défectueuse, il faut tout d’abord connaître la valeur attendue.

Il faut également tenir compte du type de chaudière afin de choisir le bon capteur. Pourquoi utiliser une sonde de température pour sa chaudière ? Une chaudière bien réglée et qui ne consomme pas trop d’énergie est importante, mais ce n’est pas suffisant pour avoir un chauffage performant. En effet, les écarts de température peuvent faire varier l’efficacité du système. De plus, ces variations ne sont pas toujours visibles à l’œil nu et peuvent être dues à des problèmes dans le circuit hydraulique ou à un dysfonctionnement des différents composants (vanne 3 voies par exemple). Cette variation sera alors perceptible au niveau du rendement et de la consommation en énergie. Ainsi, il est primordial que votre chaudière soit correctement réglée pour vous permettre d’avoir un rendement optimal.

La présence d’une sonde de température permet justement d’adapter la combustion en fonction des besoins du local et aussi en fonction des conditions climatiques extérieures.

Lorsque votre chaudière est correctement réglée, elle aura donc tendance à moins consommer en énergie et cela aura une influence positive sur votre facture annuelle.

Quels éléments prendre en compte lors du test d’une sonde de température pour chaudière ?

Le test d’une sonde de température pour chaudière est une opération délicate, car elle nécessite la prise en compte de certains paramètres. En effet, un mauvais choix du capteur peut entraîner des résultats erronés ou une perte de pression de la chaudière.

Il est donc important de prendre en compte les différents éléments qui influent sur le test d’une sonde de température pour chaudière.

Le premier paramètre à considérer lors du test d’une sonde de température pour chaudière est le type de chauffage auquel appartient votre installation. En effet, il existe plusieurs types de chauffages :

  • Chauffage central : généralement composé d’un réseau hydraulique et parfois d’un réseau aéraulique
  • Chauffage au sol : composée d’un réseau hydraulique et parfois d’un réseau aéraulique
  • Pompe à chaleur : fonctionne grâce à une source d’air extérieur (air ambiant ou air extracôtier). Elle associe ensuite les calories contenues dans cet air à un fluide frigorigène.

À quelle fréquence doit-on tester une sonde de température pour chaudière ?

A quelle fréquence vérifier une sonde de température pour chaudière? De manière générale, il convient de procéder à la vérification de la sonde de température tous les ans.

Il est important que cette étape soit effectuée annuellement afin d’assurer le bon fonctionnement du système et éviter les mauvaises surprises en cas d’intempérie (gel, orages). Pour cela, il suffit simplement d’inspecter visuellement l’appareil et nettoyer si nécessaire.

Vous pouvez également faire appel à un professionnel pour réaliser un test plus approfondi.

Pour conclure, si vous avez des problèmes de température dans votre chaudière, il faut tester la sonde de température. En effet, si celle-ci est mal placée ou trop près du bruleur, elle peut fausser les résultats de la mesure.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × un =